Durant l’année 2017, six foyers ont été chargés d’une mission d’intérêt général : tester des fiches méthodes et de nouveaux matériels pour entretenir son jardin sans aucun produit   phytosanitaire. Trois rencontres ont eu lieu. La première a permis de faire un point nécessaire sur la réglementation en vigueur, de  présenter l’usage des matériels : désherbeur tire-racine, sarcloir, couteau à désherber, désherbeur thermique, paillage minéral ou organique. Chacun est reparti avec son matériel et une mission : rendre compte.
Les deux autres ont été l’occasion de dresser un bilan de l’usage de ces matériels. Il en est ressorti une grande satisfaction et une grande facilité pour l’utilisation de chaque instrument mis à disposition. Chacun s’est dit surpris de voir la facilité et le gain de temps par rapport à leurs pratiques précédentes. Les photographies prises témoignent du résultat.

IMG_20170630_155317.jpg

Le bilan est encourageant. Tout d’abord, on constate que les utilisateurs sont étonnés de voir la facilité d’usage des matériels proposés. Cela leur a permis d’abandonner les produits phytosanitaires sans crainte de se voir débordé, rassurés par la présence d’outils et de l’accompagnement proposé. L’usage de l’un des matériels mis à disposition leur à donné envie d’en tester d’autres. Les plus sollicités sont la gouge (et son pendant, le désherbeur « tire-racine »), ainsi que le désherbeur thermique. Les fréquences de passage ont été aussi diminuées. Le temps passé à l’entretien du jardin à l’aide des outils proposé est moins important. Cela s’explique par le fait que les outils permettent d’arracher les racines. Le paillage permet aussi de diminuer très nettement l’entretien des plates-bandes et massifs. En résumé, les « foyers témoins » ont été très satisfaits des matériels qui leur ont été fournis, et ne considèrent plus le désherbage comme une corvée.