Nous le savons tous : déposer des batteries de voitures ou des huiles de vidange dans la nature, ça pollue. Mais savez vous que 40 % de la pollution des eaux est due aux produits phytosanitaires ? Déposés sur les sols même en faible quantités, ces molécules, dont la taille est d'un millionième de centimètre, se retrouvent dans les cours d'eaux et les nappes phréatiques. L’équivalent d’un dé à coudre de produit phytosanitaire rend impropre à la consommation 1 000 m³d’eau, soit l’équivalent de 1 km d’une rivière comme le Robec. Il faut alors dépenser des sommes importantes pour dépolluer l'eau avant qu'elle arrive à notre robinet. Sans compter leurs effets néfastes sur notre santé.

La loi interdit l'usage des produits phytosanitaires sur les espaces publics depuis 1er janvier 2017 et chez les particuliers au 1er janvier 2019. Dès 2013, la FREDON et la Métropole Rouen Normandie nous ont apporté leur soutien technique pour aider les agents techniques à modifier leurs pratiques. Depuis 2013, il n'y a plus de produit phytosanitaire épandu sur nos espaces publics.

 

Pour maintenir un niveau d'entretien non envahissant, nos agents ont été formés par la Métropole, et des investissements ont été réalisés : nouvelle tondeuse autoportée avec bac de ramassage et plateforme de compostage, houes maraîchères pour l’entretien des espaces gravillonnés… En complément, nos agents participent plusieurs fois par an à des rencontres techniques organisées par la Métropole. C’est un moment privilégié pour s’échanger des bonnes pratiques entre agents.

 


En parallèle, des aménagements différents voient le jour. C’est le cas notamment du cimetière qui est totalement enherbé, pour faciliter son entretien. Pour plus d'informations, nous vous conseillons la lecture de l'Info'Charte n°13 d'avril 2018 de la FREDON.

 

Info'Charte n°13 d'avril 2018, la FREDON

 

Notre commune change. Patientons pour en voir les effets…